FR | EN | Facebook

Les Vignes

Vieilles Vignes | Cépages | Agriculture

De Vieilles Vignes

Montfaucon se trouve face à Châteauneuf-du-Pape, de l’autre côté du Rhône. Nos vignes sont réparties entre Montfaucon et les deux communes avoisinantes, Roquemaure et St-Geniès-de-Comolas.

Le domaine, riche de 18 ha à l’origine (en 1995), s’est agrandi jusqu’à atteindre les 60 ha actuels, à mesure que de nouvelles vignes étaient plantées, et que d’anciennes étaient rachetées. Nos vignes datent d’en moyenne 40 ans, les plus anciennes ayant jusqu’à 90 ans. Nous pratiquons une culture à rendements restreints, allant de 25 à 42 hl/ha.

Vieilles Vignes | Cépages | Agriculture

Nos Différents Cépages

L'un des atouts du domaine de Montfaucon réside dans l'hétérogénéité des sols (principalement des galets calcaires sur des sols limono-sableux, mais aussi de l'argile et des sols sableux) et de leur exposition au soleil. Cette pluralité s'ajoute à celle d'une large sélection de cépages de la vallée du Rhône; Grenache, Syrah, Carignan, Mourvèdre, Cinsault, Counoise, Viognier, Marsanne, Clairette, Bourboulenc, Picpoul. Une telle diversité est fondamentale pour comprendre la qualité et la complexité des vins de Montfaucon.

Deux mille ans d'histoire du vin dans le Sud de la Vallée du Rhône ont naturellement créé un ensemble de cépages adaptés à la région et son terroir : sols, paysages et climat. Nous sommes très attachés à l'idée que cet héritage naturel, véritable atout de notre région, doit être conservé. Fruits de cette évolution, les vins du Rhône, harmonieux et équilibrés, possèdent une véritable identité régionale.

Vieilles Vignes | Cépages | Agriculture

Agriculture Durable

Notre approche de la viticulture se veut naturelle. Le raisin est un fruit, et le produit final doit en exprimer les saveurs. Si nous suivons les principes de l'agriculture durable, notre travail relève par sa nature même de l'agriculture biologique ; nous ne faisons aucun usage d'insecticide, et n'employons que des engrais naturels (mélangeant compost et fumier de moutons). Nous laissons l'herbe pousser naturellement parmi les vignes, en tondant régulièrement et en labourant si nécessaire, lors des saisons sèches. De cette façon, nous maintenons autant que possible l'intégrité du sol, et la faible intensité de nos rendements.