FR | EN | Facebook

Un peu d'Histoire…

Préhistoire : les premiers habitants de Montfaucon

Les premiers habitants s’installèrent sur le promontoire de Montfaucon à l’époque préhistorique, bien avant que les Grecs ou les Romains n’arrivent dans la région. Le site est exceptionnel ; la colline surplombant le Rhône offrait à la fois un refuge dans ses grottes, et une vue idéale du Rhône et des alentours permettant de surveiller ennemis et prédateurs.

11e Siècle : construction de la tour de Montfaucon

L'histoire du château de Montfaucon remonte au 11ème siècle, lorsque la première tour du château fut construite. Celui-ci avait un rôle stratégique ; le Rhône était alors la frontière entre le Royaume de France et le Saint Empire romain germanique. Montfaucon faisait donc partie d'une série de châteaux et forteresses construits le long du fleuve afin de contrôler la frontière. Plus tard, leur rôle fut de taxer les navires transportant des marchandises sur le Rhône.

1420 : le Premier Baron de Montfaucon

Le château fut agrandi au Moyen-Âge, il acquit alors la forme triangulaire qu'il conserve aujourd'hui. Il appartenait alors à la puissante famille Laudun. En 1420, le Roi de France associa le titre de Baron au domaine de Montfaucon.

1520 : Les premiers vins de Montfaucon

La cave fut construite au pied du château. Il subsiste encore l'ancienne cave voutée construite au XVIème siècle, dans laquelle on fabriquait le vin jusqu'en 1936. Aujourd'hui converti en chais, on y fait vieillir les fûts.

1657 : L'invention des Côtes du Rhône

Onze villes de la rive droite du Rhône, dont Montfaucon, décidèrent de protéger la qualité de leurs vins, en interdisant d'y incorporer des raisins venant de l'extérieur. En 1737, le Conseil du Roi ordonna qu'on appose les lettres C.D.R. sur les tonneaux produits en Côte du Rhône ; on peut considérer cela comme la première appellation contrôlée.

1766 : Le début d'une histoire familiale

Au cours des guerres de religion du XVIème siècle le château fut endommagé. La famille de Pertuis, nos ancêtres, avait suivi les Papes depuis le Piémont italien jusqu'à Avignon. Ils firent l'acquisition du château de Montfaucon en 1766 ; Joseph Gabriel de Pertuis devint ainsi Baron de Montfaucon.

Son fils, Eugène, fut maire d'Avignon et membre du Parlement de 1826 à 1830. Il épousa une (aristocrate ?) écossaise, Agatha Clavering. Ils eurent un fils, le Baron Louis de Montfaucon, ainsi qu'une fille, Wilhelmine.

1829 : Le Vin de Monsieur le Baron

Le Baron Louis et son père étaient eux aussi amateurs de vin ; ils vendaient le leur à Paris. Nous avons retrouvé des étiquettes d'époque, celles du « Vin de Monsieur de Baron de Montfaucon » de 1829. Elles nous ont donné l'idée de créer notre cuvée spéciale, à partir de 15 variétés différentes de raisin, présentes dans le domaine.

1880 : La restauration de Château de Montfaucon

La restauration et l'extension du château furent réalisées dans les années 1880 par le Baron Louis. La nouvelle façade rappelle le style écossais, résultat d'influences maternelles. Le château conserva sa forme, ce qui en fait aujourd'hui le seul château triangulaire encore habité.

1910 : Comtesse Madeleine

Le Baron Louis ne s'étant jamais marié et n'ayant eu aucun enfant, à sa mort c'est sa jeune nièce Madeleine qui hérita du château et de son domaine. Lorsque celle-ci se maria, elle devint la Comtesse de Pins.

De 1936 à 1995 : de belles vignes anciennes

De 1936 à 1995 la famille continua à cultiver les vignes, mais les récoltes étaient vendues à une cave coopérative. C'est ainsi que nous avons pu hériter de précieux pieds de vignes de Grenache, Carignan, Cinsault ou encore Counoise, dont certains ont plus de 90 ans.

1995 : Rodolphe de Pins reprend le domaine familial

Au cours de ses études d'agriculture en France et en Californie (UC Davis), Rodolphe de Pins a vinifié et assemblé des vins dans les domaines réputés de Henschke dans la vallée Barossa, et du Vieux Télégraphe à Châteauneuf du Pape. Il reprend le domaine de Montfaucon en 1995 ; restructurant et étoffant le vignoble, il y réalise sa première cuvée la même année.

Depuis 1995

Le domaine s'est aggrandi pour s'etendre sur 60 hectares de vignes. La dernière acquisition fut sept hectares en Cru Lirac dont une parcelle de vieilles vignes de Clairette agées de 140 ans.
La gamme des vins comprend huits cuvées qui sont commercialisées dans une vinqtaine de pays différent.